Les tarifs des maisons de retraite

Le départ en retraite est davantage envisagé en fin de carrière. À cette étape, les vieilles personnes développent une certaine dépendance vis-à-vis de leur progéniture ; chose parfois difficile à gérer. La meilleure solution dans ce cas, c’est d’opter pour une maison de retraite. Les services proposés par ces derniers varient en fonction des tarifs appliqués.

Les astuces pour opérer un bon choix de maison de retraite

Une fois âgé, un homme n’a plus le contrôle sur tous les aspects de sa vie notamment son corps. Ainsi, pour un choix rationnel de la maison de retraite, il faut tenir compte de plusieurs facteurs. Tout d’abord, le secret c’est de tenir compte des besoins réels du parent âgé.

 En clair, le choix doit être intrinsèquement fait en fonction de la dépendance de la personne âgée. Ensuite, les soins de santé liés à sa pathologie comptent dans le processus. Le cadre de vie et la capacité d’accueil sont aussi un autre facteur à prendre en considération.

Par ailleurs, en fonction de ces différents critères, principalement deux types de maisons de retraite sont adaptées aux personnes du troisième âge. Il s’agit des résidences qui accueillent des personnes âgées qui sont encore valides et les établissements médicalisés s’occupant des personnes âgées qui présentent une certaine vulnérabilité.

Les tarifs des maisons de retraite

 La tarification du séjour des personnes âgées

Un parent dans une maison de retraite est une charge importante pour le budget de la famille. Même s’il y a des aides sociales pour assister ces personnes, au soir de leur vie, le coût d’une maison de retraite n’est pas aussi accessible.

A priori, les factures des maisons de retraite sont divisées en trois catégories. Les soins sont couverts par l’assurance maladie et le forfait dépendance est financé en partie par l’aide départementale. Quant à l’hébergement et le forfait dépendance, ils sont à la charge du résident. De plus, les frais de coiffure, télévisions, téléphone s’ajoutent aux dépenses et sont à la charge de la famille de la personne âgée.

Il est vrai que les tarifs varient en fonction de l’établissement et de la région, mais rien que les dépenses subsidiaires peuvent coûter très cher.